La diatribe qui oppose Qualcomm et Apple en Allemagne est toujours d’actualité. Le fabricant de puces a demandé et obtenu l’interdiction de l’iPhone 7 et de l’iPhone 8. Qualcomm conteste toutefois le fait que ces appareils sont toujours disponibles dans des magasins indépendants.

Les avocats de Qualcomm affirment que Apple conteste intentionnellement l’ordonnance du tribunal, exigeant d’importantes amendes pour résoudre le problème. Apple a en effet supprimé les modèles incriminés de son magasin, mais les appareils peuvent toujours être achetés auprès d’autres revendeurs.

Le juge Matthias Zigann a établi le 20 décembre 2018 qu’Apple avait enfreint les brevets de Qualcomm sur les iPhone équipés de modems Intel. En outre, le fournisseur Apple Qorvo a violé un brevet détenu par Qualcomm, essentiel pour préserver la batterie lorsque le modem est actif. L’interdiction ne s’applique qu’en Allemagne, même si Apple fera bientôt appel.

Apple utilise actuellement des modems Intel pour toute la gamme de produits.

Steven Rodgers, conseiller général d’Intel, a déclaré à ce sujet que les autorités de la concurrence du monde entier ont à plusieurs reprises déclaré que les pratiques de Qualcomm en matière de licences étaient illégales, mais Qualcomm continue d’essayer d’obtenir leurs droits par le biais de poursuites judiciaires, souvent infructueux.

Toutefois, en attendant l’appel d’Apple en Allemagne, les iPhone 7/8 ne sont plus disponibles à la vente depuis le 4 janvier dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom