Après la révocation des certificats pour une application Facebook Enterprise par Apple, Google a également été accusé d’avoir effectué une opération similaire pour collecter des données auprès des utilisateurs ayant téléchargé l’application.

Google a lancé une application appelée Screenwise Meter, qui fait essentiellement ce que l’application Facebook Research a fait : les utilisateurs âgés de 18 ans et plus (13 ans s’ils font partie d’un groupe familial) sont invités à télécharger l’application, qui nécessite un code spécial pour l’installation car elle utilise un certificat d’entreprise pour contourner l’App Store.

[MàJ] 11h20 le 1 février : Apple a finalement restauré les certificats d’entreprise de Facebook et Google. De son côté, Facebook a déclaré : « Nous avons eu notre certification d’entreprise, utile à nos applications internes d’employés. Nous sommes en train de mettre nos applications internes en service. Pour être clair, cela n’a pas eu d’impact sur nos services destinés aux consommateurs ». Quant à Google, il est confirmé les applications ont également été restaurées.

Screenwise a été lancé en 2012 et permettait aux utilisateurs de gagner des cartes-cadeaux en partageant différentes données. Apple n’a pas encore révoqué le certificat Google, mais il est probable qu’elle le fasse bientôt.

Cependant, contrairement à Facebook, Google était plus transparent en informant l’utilisateur de tous les détails de l’application, de la manière dont elle était utilisée et des données auxquelles elle pouvait accéder. De plus, l’utilisateur peut à tout moment désactiver le partage de données directement depuis l’application.

Pendant ce temps, Facebook discute avec Apple dans l’espoir qu’elle annulera le blocage des certificats afin de permettre de nouveau l’utilisation des applications d’entreprise, élément fondamental pour les tests et les utilisations internes.

En fait, la situation actuelle est très délicate. Avec Facebook Research, Facebook a profité des certificats d’entreprise pour installer l’application chez des utilisateurs extérieurs à l’entreprise. Une pratique, non autorisée par Apple. D’autre part, Facebook utilise également de nombreuses autres applications internes, par exemple pour la communication entre collègues ou pour la gestion des transports privés fournis par l’entreprise à ses employés. Maintenant, avec la révocation des certificats par Apple, ces applications ne sont plus utilisables même par les employés de Facebook, dont certains sont littéralement furieux face à cette situation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom