Apple n’est pas la seule entreprise à souffrir d’une crise qui touche tout le marché des smartphones en Chine : en 2018, elle atteignait son niveau le plus bas depuis 2013, avec moins de 400 millions d’unités vendues à travers le pays.

Selon Canalys, les causes de cette situation s’expliquent par divers facteurs : marché de plus en plus saturé, cycles de mise à jour plus longs, situation économique plus difficile que par le passé et guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis.

Le défi pour les fabricants de smartphones ne sera pas facile, le quatrième trimestre de 2018 marquant la septième baisse trimestrielle consécutive des ventes de smartphones. Paradoxalement, la situation future pourrait profiter à Apple, car les dernières données confirment l’augmentation de la consommation de « produits de luxe » en Chine, ce qui incitera les consommateurs à acheter de plus en plus de smartphones dépassant le prix de 400 $. Même en Chine, nous nous dirigeons vers une qualité supérieure au-delà de la commodité, mais ce changement ne devrait pas commencer avant 2021.

Cependant, en 2018, Apple est celui qui a le plus souffert en Chine parmi les 5 principaux fabricants de smartphones, avec une baisse de 13% de ses livraisons. La situation ne s’est que légèrement améliorée lorsque Apple a abaissé les prix de l’iPhone 7 et de l’iPhone 8, immédiatement après la commercialisation du nouvel iPhone XS et XS Max.

« Apple a plusieurs défis à relever en Chine, et le pouvoir croissant de la concurrence n’est pas vraiment le plus important », a déclaré Jia de Canalys. « Alors que la division des services gagne en importance en Chine, il est essentiel pour Apple de maintenir ou d’accroître sa base d’utilisateurs iOS. Apple doit réexaminer sa stratégie chinoise et trouver un moyen de faire revivre son image de marque haut de gamme, afin de s’aligner sur le comportement d’achat de la démographie locale de la classe moyenne et de la classe la plus riche ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom