Les tensions entre Qualcomm et Apple continuent de s’intensifier en Chine

 

Malgré la sortie de l’iOS 12.1.2 qui aurait dû remédier à tous les problèmes de brevets en Chine, Qualcomm rapporte qu’Apple « continue d’échapper au système juridique en violant les injonctions des tribunaux ».

La semaine dernière, la relation entre Apple et Qualcomm est devenue de plus en plus tendue. Le 10 décembre, un tribunal chinois a interdit la vente d’iPhone 6s et d’iPhone X avec iOS 11 en Chine en raison de la violation de certains brevets appartenant à Qualcomm. Dans les jours suivants, Qualcomm a demandé d’étendre l’interdiction à iOS 12 et aux nouveaux iPhone XS, XS Max et XR.

Les brevets qui ont déjà conduit au blocage des ventes d’iPhone 6s et d’iPhone X avec iOS 11 en Chine concernent l’édition de photos et la gestion d’applications via un écran tactile. Cependant, Apple a toujours dit que tous les iPhones resteraient en vente en Chine, sans bloquer la vente des modèles “incriminés”, et qu’une mise à jour d’iOS serait publiée pour éviter tout risque de violation. Apple elle-même a confirmé qu’iOS 12.1.2 incluait de tels changements et devrait donc protéger l’iPhone contre toute interdiction.

Cependant, Qualcomm n’est pas d’accord, malgré la mise à jour de la version 12.1.2 d’iOS, Apple continue de violer l’injonction du tribunal : « Malgré les efforts d’Apple pour minimiser le sens de la commande et les différentes déclarations sur les moyens de corriger l’infraction, Apple continue à échapper au système judiciaire en violant les injonctions. »

La situation est plus complexe que jamais, parce que les détails de l’injonction du tribunal chinois sur le blocage des ventes de l’iPhone ne sont pas encore apparus. Reuters affirme avoir lu une copie de l’ordonnance du tribunal, sans « trouver aucune mention aux systèmes d’exploitation ». Cela signifie que le blocage pourrait affecter non seulement iOS 11, mais également les iPhone 6s et iPhone X avec iOS 12.

 
  • 22374 Posts
  • 8542 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.