Apple a officiellement commencé la construction d’un nouveau campus à Austin aux États-Unis dont le coût total est estimé à un milliard de dollars.

Le nouveau campus d’Austin, d’une superficie de 133 hectares, accueillera initialement 5 000 employés qui, avec 6 200 employés d’Apple déjà à Austin, feront de la société Tim Cook le plus grand employeur privé de la ville.

« Le talent, la créativité et les idées innovantes de demain ne sont pas limités par la région ou le code postal », a déclaré le PDG d’Apple, Tim Cook. « Apple est fière d’apporter de nouveaux investissements dans les villes américaines et d’approfondir considérablement son partenariat avec la ville et la population d’Austin ; avec cette nouvelle expansion, nous doublons notre engagement à promouvoir le secteur de la haute technologie et la main-d’œuvre au niveau national  ».

Outre le campus d’Austin, Apple a annoncé qu’au cours des trois prochaines années, elle prévoit d’intensifier ses activités à Seattle, San Diego et Culver City, avec 1 000 employés supplémentaires dans chaque ville. Les installations de Boulder, Colo, Boston, New York, Pittsburgh et Portland seront également agrandies.

Actuellement, Apple emploie 90 000 personnes aux États-Unis dont 6 000 nouveaux emplois ont été créés cette année seulement. Les nouveaux employés recrutés en 2018 font partie du plan quinquennal visant à créer 20 000 emplois supplémentaires aux États-Unis.

Apple a également annoncé son intention d’investir 10 milliards de dollars dans des centres de données aux États-Unis dans un programme d’une durée totale de cinq ans. Actuellement, les centres de données existants en Caroline du Nord, en Arizona et au Nevada sont en pleine expansion, tandis qu’un nouveau centre de données est prévu à Waukee, dans l’Iowa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom