Apple va bientôt oublier les différends avec Qualcomm et les accords avec Intel, car, comme le confirme The Information, la société travaille sur sa propre puce modem cellulaire personnalisée.

Apple a récemment publié plusieurs offres d’emploi consacrées à ce composant matériel. La firme recherche un architecte de systèmes, expert en modems cellulaires pour travailler dans les nouveaux bureaux de San Diego.

Une source anonyme a confirmé ces rumeurs, ajoutant toutefois que le premier modem fabriqué par Apple ne sera disponible qu’en 2021.

Ce déménagement est très logique pour plusieurs raisons. La première est qu’Apple aura plus de contrôle sur un autre composant matériel clé, responsable de toutes les communications sans fil sur l’iPhone. Deuxièmement, après la phase de recherche et développement, Apple dépensera beaucoup moins pour la production de puces modems individuelles. Troisièmement, Apple va enfin pouvoir se passer des services de Qualcomm et Intel, au moins en ce qui concerne la fourniture de ce composant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom