Comment le FBI a mis la main sur les messages WhatsApp de Paul Manafort ?

 

Suivez-vous l’actualité politique américaine ? Alors il est fort probable que le nom de Paul Manafort vous dise quelque chose. Paul Manafort est l’ex directeur de campagne de Donald Trump. Il est aujourd’hui dans de sales draps. Il est en effet accusé de blanchiment, fraude fiscale et bancaire et lobbying illégal dans le cadre de l’enquête sur l’ingérence russe dans la campagne américaine. Mais ce n’est pas tout, il est aussi accusé de subornation de témoin dans la même affaire. Paul Manafort a essayé de convaincre des témoins de faire de faux témoignages. Alors comment le FBI a pu avoir eu vent de cela ? Eh bien en fouillant dans les conversations WhatsApp de Manafort. Pourtant WhatsApp garantie le cryptage des données, alors comment est-ce possible ? On vous explique.

Comment fonctionne le cryptage de WhatsApp ?

WhatsApp utilise ce qu’on appelle la technique du cryptage de bout en bout, alors qu’est-ce que ça veut dire ? Lorsqu’un message est envoyé, il est crypté. Le serveur ne sert qu’à faire passer le message. Quand le message est reçu, il est décrypté par le téléphone de la personne qui reçoit le message. Les clés de décryptage sont éphémères et disparaissent quand le message a été déchiffré par l’utilisateur. Il est donc impossible d’intercepter un message puisque lorsque le message circule, il est crypté. Seule la personne qui reçoit le message pourra le lire. Mais dans ce cas, comment le FBI a-t-il pu découvrir les messages de Paul Manafort ? Il y a une faille dans ce système, une faille qui peut toucher tout le monde.

Les messages sont cryptés mais retrouvables

Comment le FBI a pu mettre la main sur ces messages très compromettants ? C’est la question que tout le monde s’est posé quand l’affaire a éclaté l’été dernier. C’est d’ailleurs une question sensible puisque les entreprises comme Apple, Facebook et Google font tout pour garder ces messages cryptés même auprès des gouvernements qui font évoluer leurs lois sur le sujet. Peu de gens le savent mais toutes les conversations WhatsApp sont automatiquement enregistrées sur votre compte iCloud ou Google Drive. C’est ainsi qu’en désinstallant puis réinstallant l’application, vos conversations ne disparaissent pas. WhatsApp indique d’ailleurs dans ses paramètres : « les fichiers médias et les messages que vous sauvegardez ne sont pas protégés par le chiffrement de bout en bout de WhatsApp lorsqu’ils sont dans votre iCloud ». C’est donc ainsi que le FBI a eu accès aux messages de Paul Manafort. Il est pourtant possible d’éviter ces sauvegardes automatiques.

Comment s’assurer que ses messages restent privés

Il existe une manipulation à faire pour s’assurer que vos messages WhatsApp restent confidentiels. Allez dans « Réglages », sélectionnez « discussions », puis « sauvegarde » et « sauvegarde auto » et enfin cochez « désactivée ». Ainsi vos discussions ne s’enregistreront plus dans votre iCloud. Si vous ne faites pas confiance à Whatsapp, il existe des alternatives listées dans cet article.

WhatsApp a beau utiliser la technique du cryptage de bout en bout, si l’utilisateur ne fait pas attention, les messages se retrouvent sur le Cloud et c’est ce qui a trahi Paul Manafort. Si vous voulez éviter ce genre de mésaventures vous pouvez changer les paramètres ou utiliser une alternative à WhatsApp comme Telegram.

 
  • 22374 Posts
  • 8542 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.