Au moment où les problèmes entre Apple et Qualcomm semblaient avoir été résolus par un accord entre les deux sociétés, les avocats de la société à Cupertino ont nié la possibilité d’une solution extrajudiciaire.

Les avocats d’Apple ont en effet déclaré que le différend avec Qualcomm « a besoin d’un processus pour aller au fond des choses et les résoudre une fois pour toutes. Il y a eu des rumeurs sur un accord possible, mais ce n’est pas vrai. Nous n’avons pas parlé avec Qualcomm depuis des mois. »

En particulier, l’avocat d’Apple, William Isaacson, a déclaré à la cour de district américaine qu’il n’y aurait pas d’accord avec Qualcomm et qu’un procès était nécessaire.

Pour ces raisons, le juge a fixé une date : le 15 avril sera le grand jour du dernier procès entre Apple et Qualcomm. Nous verrons enfin qui en ressortira gagnant…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom