Apple collabore avec une ONG pour aider les victimes en question à passer des entretiens pour divers rôles. Ces personnes ne seront pas identifiées ou utilisées directement par Apple, mais passeront par ses fournisseurs tiers. Apple a toutefois l’intention de surveiller cette initiative.

L’annonce faite aujourd’hui concerne le prix Apple, le Stop Slavery, remis par la fondation Thomas Reuters à Angela Ahrendts, directrice des ventes d’Apple.

Le prix indique qu’Apple travaille dur pour lutter contre le travail forcé dans ses chaînes d’approvisionnement. De plus, l’entreprise partage ce qu’elle a appris de ses programmes d’audit. L’engagement d’Apple ne fait que commencer et des améliorations seront probablement apportées avec le temps.

Angela Ahrendts a déclaré : « Ces efforts ne sont qu’une partie d’un ensemble plus large d’initiatives visant à éliminer l’esclavage moderne de toutes les parties de notre société, dans le monde entier. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom