iPad Pro 2018, qu’en pense la presse ?

 

Comme à chaque, Apple envoie à certains journalistes triés sur le volet, ces derniers produits, en vue de donner leurs premières impressions. Aujourd’hui, il s’agit de savoir ce que la presse pense des nouveaux iPad Pro.

Après plusieurs jours d’utilisation, les journalistes ont enfin livré leurs ressentis, qui dans l’ensemble sont assez bons, mais il y a quand même quelques points négatifs.

Commençons avec les points positifs. Tout d’abord, le nouveau design a été applaudi, l’iPad Pro est maintenant plus fin, ce qui facilite le transport. Bien sûr, l’arrivée de Face ID, en lieu et place du bouton Home/Touch ID, est également un énorme plus, tout comme la suppression du port Lightning, au profit de l’USB-C pour pouvoir brancher par exemple un écran 5K ou même un micro Blue, comme l’a fait Engadget.

Il va sans dire que le nouveau processeur A12X Bionic fait de cet iPad Pro, un monstre de puissance, chose que la presse a également souligné. L’écran bord à bord Liquid Retina est évidement l’un des plus gros changement cette année. Il offre un réel confort pour tout type d’utilisation.

En revanche, chez TechCrunch, on précise que pour profiter à 100% des iPad Pro 2018, il est nécessaire d’être équipé des accessoires spécialement conçus pour ce nouveau cru, à savoir l’Apple Pencil et le nouveau clavier. Autrement, le journaliste conseille de rester sur un iPad moins cher dans le cas d’une utilisation non professionnelle.

Du côté de The Verge, la tendance est de parler d’un iPad Pro très puissant mais qui manque d’enthousiasme. Le fait est que cet iPad Pro peut effectuer pas mal de tâches, il est encore loin de remplacer un ordinateur. Cette réflexion a été faite par quasiment tous les journalistes qui ont testé la gamme 2018. Le problème est qu’iOS ne permet pas de faire autant de chose que macOS. Toutefois, l’USB-C a été vu comme très bon point, pour la simple raison qu’il permet de brancher facilement un appareil photo, une clé USB, et ainsi accéder rapidement aux photos. C’est bien mais le journaliste trouve dommage que la gestion des stockages externes soit pour le moment cantonnées à l’App Photos.

Au Washington Post, le journaliste parle de l’iPad Pro en ces termes : « c’est comme essayer d’apprendre à marcher avec les chaussures attachées ensemble ». Ces propos ont été tenus après avoir utilisé l’iPad Pro en remplacement de son ordinateur, même dans le cas de la rédaction d’articles. Il exprime une certaine insatisfaction notamment au niveau du multitâche, lequel est encore loin d’égaler celui d’un ordinateur.

Quant à Cnet, on met là aussi en avant la grosse puissance de l’iPad Pro, mais qui n’a pas de réel intérêt d’un point de vue de sa polyvalence. Pour le journaliste, il est encore impossible de réellement se passer d’un ordinateur, et de travailler exclusivement sur iPad Pro.

Ce sentiment est également partagé par TechRadar. Une machine dotée d’une « puissance insensée », mais qui pour l’heure ne sera pas utilisée la plupart du temps.

En conclusion, les journalistes s’accordent à dire que oui, l’iPad Pro 2018 est un montre de puissance, les performances sont là, mais malheureusement, tout cela n’est pas mis à profit. Le multitâche peine à être aussi pratique sur un ordinateur. En l’état, Apple n’est pas encore parvenu à concevoir l’iPad Pro ultime capable de remplacer un MacBook par exemple.

L’idée d’un iPad Pro doté de macOS reste encore et toujours une idée à laquelle adhère de nombreuses personnes. le problème est qu’elle ne semble pas encore être prévue chez Apple.

 
  • 21929 Posts
  • 8487 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.