Le gouvernement irlandais a confirmé qu’il a enfin reçu la totalité des 13,1 milliards d’euros d’Apple, soit le montant que la société se devait de payer pour éponger ses arriérés d’impôts en Europe.

À cette somme de 13,1 milliards d’euros, Apple a dû ajouter 1,3 milliard d’euros d’intérêts. L’argent a été versé dans un fonds d’affectation spéciale sous les auspices du gouvernement irlandais, en attendant la décision d’appel. Apple et le gouvernement irlandais ont fait appel à la décision de la Commission européenne en ce qui concerne les arriérés d’impôts non payés par la société.

Selon Reuters, le jugement pourrait être inversé en appel et l’argent retourné à Apple, parce que la faute reviendrait à l’Irlande, qui a accordé des faveurs fiscales à la firme de Cupertino de l’entreprise, et non à Apple, qui a toujours respecté les lois locales suite à des accords précis avec le gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom