Un tribunal du sud de la Californie a condamné Apple à payer 145,1 millions de dollars à WiLan pour avoir enfreint certains brevets. Plus précisément, le jury a jugé que l’iPhone violait deux brevets appartenant à la WiLan liés aux communications sans fil.

Le différend juridique entre Apple et WiLan a débuté en 2010, lorsque la société Cupertino a été accusée d’avoir violé certains brevets liés aux technologies Bluetooth. Le WiLan avait demandé 248 millions de dollars, mais le jury a décidé qu’Apple ne devrait payer que 145,1 millions de dollars.

Comme à son habitude, Apple ne compte se laisser faire, et fera donc appel à la décision.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom