Décidément, Apple est confrontée à plusieurs problèmes en Chine. Après l’histoire du transfert des données iCloud sur des serveurs locaux, plusieurs médias estiment qu’Apple ne met pas suffisamment de moyens pour lutter contre le porno, la contrefaçon et les jeux d’argent.

Le fond du problème est lié au fait que la firme californienne ne semble pas faire le nécessaire pour filtrer les contenus interdits dans le pays. L’agence de presse Xinhua, ainsi que quatre autres médias chinois sont en accord pour dire que des applications présentes sur l’App Store enfreignent les lois du pays.

Même l’application Messages est concernée puisqu’elle permettrait la réception de spam comme des jeux d’argent ou d’autres contenus illégaux, selon la chaine CCTV. Apple se défend sur ce point en expliquant qu’elle n’a jamais eu de retours sur ce genre de pratique, d’autant plus que l’app Messages est chiffrés de bout en bout.

Les médias accusent donc Apple d’approuver, semble-t’il, trop facilement des applications qui cachent des jeux d’argent ou encore des contenus qui vont à l’encontre des lois locales.

Si Apple ne réagit rapidement, elle se risque à ce que les autorités compétentes bloquent les fonctions incriminées. Le ministre chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information a d’ailleurs ordonné aux fabricants de smartphones, incluant Apple, de mettre en place un filtrage de spam.

Reste à savoir si Apple proposera des changements jugés efficaces par le gouvernement chinois et conforment à ses lois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom