Dans le cadre du procès impliquant Apple dans l’affaire Bendgate pour l’iPhone 6 et 6 Plus trop enclins à se plier, la société a été contrainte de fournir des documents internes démontrant que les ingénieurs étaient conscients du problème de conception.

Dans les documents internes demandés par le juge, il ressort que, d’après les tests effectués par Apple, l’iPhone 6 était 3,3 fois plus enclin à plier par rapport à l’iPhone 5s, alors que l’iPhone 6 Plus avait 7,2 chances de plus de se plier. Cependant, Apple avait toujours déclaré en public que les deux appareils avaient été testés de manière approfondie et qu’aucun problème particulier n’avait émergé.

À cette époque, de nombreux utilisateurs ont signalé des problèmes de ce type avec leur iPhone 6 et, surtout avec l’iPhone 6 Plus, lorsqu’ils étaient dans leurs poches et en restant assis pendant un certain temps.

Il est maintenant clair qu’Apple était au courant de ce problème et que ces documents pourraient donner aux plaignants un avantage supplémentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom