Quelques jours après l’activation d’un nouveau programme gouvernemental américain destiné aux tests de drones pas encore disponibles sur le marché, Apple a demandé à participer à cette initiative.

Apple a confirmé sa participation à ce programme aux côtés du ministère des Transports de la Caroline du Nord, qui a été retenu. L’objectif d’Apple est de pouvoir recueillir de nouvelles données pour son application Plans. Bien sûr, la firme assure que la vie privée des gens sera protégée, incluant le floutage des visages et les plaques d’immatriculation des véhicules.

Le programme pilote permettra d’effectuer une série de tests avec des règles moins restrictives que celles généralement prévues par la FAA, notamment les vols de nuit, les vols hors de la vue de l’opérateur et les vols à proximité des aéroports.

Si Apple, Intel, Qualcomm, Airbus et d’autres grandes entreprises technologiques américaines ont en effet été retenues par le gouvernement américain pour ces vols expérimentaux de drones, Amazon ne fait malheureusement pas partie des sélectionnés quand bien même l’entreprise mise de plus en plus sur la livraison de colis par drones.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom