Alors qu’Apple et Qualcomm se confronte dans une bataille juridique depuis u moment déjà pour des questions de redevances sur des brevets FRAND, Apple serait encore dans l’obligation de passer par ce fournisseur.

Le problème serait directement lié aux exigences d’Apple non atteintes par Intel, chez qui le géant américain souhaiterait passer 100% de ses commande. Malheureusement, une bonne partie des modems produit ne répond pas actuellement aux demandes d’Apple, Fast Company parle de la moitié de la production. De fait, Apple n’aurait pas d’autres choix que de partager ses commandes, 70% pour Inttel et 30% pour Qualcomm.

Apple a encore un peu de temps devant elle pour peut-être trouver un autre fournisseur capable de répondre à ses exigences. Plus tôt, le Wall Street Journal avait émis l’hypothèse que le fournisseur MediaTek serait une possible solution. Les détails sont encore trop minces pour en dire d’avantage, mais une chose est certaine, Apple doit s’assurer que ses fournisseurs soient en mesure d’avoir un taux de rendement efficace pour éviter les problèmes de stocks d’iPhone à l’automne prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom