Qualcomm en difficulté après le procès contre Apple, des licenciements sont prévus

 

En plein milieu de la bataille juridique contre Apple, Qualcomm a lancé une vague de licenciements visant à réduire ses coûts, rapporte Bloomberg. La nouvelles a également été confirmé par Qualcomm lui-même.

Avec ces suppressions d’emplois, Qualcomm pense réduire les coûts d’environ 1 milliard de dollars. Pour le moment, le nombre exact d’employés remerciés est inconnu, mais il pourrait être de l’ordre de 1500 personnes. Certes, les bénéfices de Qualcomm ont été durement touchés depuis le début du procès contre Apple, non seulement pour les frais juridiques, mais aussi pour le fait que le fournisseur ne reçoit plus de redevances de la part de la firme de Cupertino. Cela a entraîné une baisse de 90% des bénéfices en 2017. Qualcomm affirme de son côté que les suppressions d’emplois font partie d’un plan de réduction des coûts déjà annoncé en janvier.

Qualcomm se défend contre Apple, le soutien reçu par Google, Samsung et Facebook

Depuis le début du procès, Apple et ses fournisseurs conservent en effet la plupart des redevances qui auraient dû être versées à Qualcomm. En outre, Apple est sur le point d’abandonner Qualcomm concernant la fourniture de puces de modem, qui seront désormais exclusivement produites par Intel et MediaTek dès cette année.

Qualcomm et Apple ont été les protagonistes d’une bataille juridique difficile pendant des mois. Tout a commencé suite à une plainte d’Apple, dans laquelle il était indiqué que Qualcomm avait demandé des paiements pour des royalties de brevets auxquels la société n’avait aucun droit, demandant jusqu’à 1 milliard de dollars pour assurer la fourniture de modems pour iPhone. Au total, Qualcomm aurait extorqué 1 milliard de dollars à Apple, ce que la société exige aujourd’hui en retour dans la poursuite déposée ces derniers mois. Apple accuse également Qualcomm d’avoir augmenté illégalement les prix par rapport à la concurrence. Pour les avocats d’Apple, Qualcomm a usé de son « pouvoir de monopole » pour ne pas respecter les engagements FRAND (ceux qui obligent à délivrer certains brevets considérés comme des standards de l’industrie d’une manière juste, raisonnable et non discriminatoire), en augmentant significativement le montant des redevances. Qualcomm se défend en arguant que la volonté de la société Cupertino est d’obtenir des coûts de licence inférieurs.

 
  • 21400 Posts
  • 8371 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.