Le sort de certaines économies nationales est intrinsèquement lié à celui de l’iPhone, du moins d’après ce que le Fonds monétaire international a écrit dans un rapport récemment publié.

Le Fonds monétaire international explique que les ventes et la production de smartphones ont contribué à hauteur de 3,6 milliards de dollars à l’économie mondiale en 2017. L’industrie des smartphones représente 5,7% des exportations chinoises, tandis qu’en Irlande, principalement grâce aux opérations européennes d’Apple, l’iPhone ne représente qu’un quart de la croissance économique du pays en termes de valeur ajoutée.

En Corée du Sud, où Samsung est également le fournisseur de processeurs d’Apple, les semi-conducteurs représentent 17,1% de toutes les exportations.

Selon le FMI, ces données suggèrent le risque d’une crise profonde, alors que l’industrie du smartphone ralentit. La raison est également liée à l’iPhone, puisque sa production dépend d’un réseau complexe de fournisseurs, de distributeurs et de producteurs de matières premières qui fondent une grande partie de leur économie sur Apple. De plus, toute la plate-forme iPhone-iOS a un impact énorme sur les opérateurs, les développeurs d’applications et les fabricants d’accessoires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom