Apple a formellement contesté la proposition d’abroger le Clean Power Plan aux États-Unis, avancée par l’Environmental Protection Agency.

Dans une lettre envoyée aujourd’hui à l’agence, Apple a déclaré que l’abrogation du Clean Power Plan pourrait avoir des répercussions sur les investissements des entreprises en matière d’énergie propre : « L’abrogation du Clean Power Plan soumettra les utilisateurs, les entreprises et leurs fournisseurs de production à une plus grande incertitude sur les investissements dans les énergies propres. »

Apple a ajouté que l’abrogation du plan menacerait aussi le développement et les investissements existants dans le secteur des énergies renouvelables. L’Environmental Protection Agency (EPA) a proposé d’abroger le plan d’énergie propre en Octobre 2017, après que le président américain Donald Trump ait forcé une révision de la politique environnementale voulue par Obama lequel exigeait lors de son mandat que les centrales américaines réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre de 32% d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2005.

Apple est la première entreprise à avoir publiquement commenté cette proposition d’abrogation, qui doit encore être discutée à plusieurs endroits avant de pouvoir être mise en œuvre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom