« Supprimer votre compte et supprimer Facebook de votre smartphone », c’est ce que conseille le co-fondateur de WhatsApp lequel a pourtant reçu il y a quelques années 16 milliards de dollars de Mark Zuckerberg pour l’acquisition de son application. La raison est évidemment liée au récent scandale de Cambridge Analytica.

Brian Acton, l’un des deux co-fondateurs de WhatsApp, est devenu un homme très riche en 2014 lorsque Facebook a acquis sa société pour un chiffre proche des 16 milliards de dollars. En 2017, il décide alors de se consacrer à autre chose et de quitter définitivement WhatsApp. L’autre co-fondateur Jan Koum continue de diriger l’entreprise.

Quand le scandale de Cambridge Analytica a émergé ces derniers jours, Acton a écrit sur Twitter qu’il est temps de supprimer Facebook et les comptes connexes, en ajoutant le hashtag #deletefacebook. Le mois dernier, Acton a investi 50 millions de dollars dans Signal, l’une des applications concurrentes de WhatsApp. Serait-ce lié ?

Rappelons que, selon les allégations, la société anglaise Cambridge Analytica aurait obtenu sans autorisation diverses informations de plus de 50 millions de profils Facebook avant de les utiliser plus tard lors de la campagne électorale américaine de 2016, qui s’est terminée par le triomphe inattendu de Donald Trump.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom