Les activités de la catégorie « Services » d’Apple sont en plein essor, si bien qu’elles suffiraient à compenser le ralentissement des ventes de l’iPhone X dont font référence de nombreux analystes.

Selon un rapport publié par l’analyste Amit Daryanani de RBC , Apple enregistrera une croissance de 20% du chiffre d’affaires de ses services en 2018, grâce à une « plus grande monétisation provenant des utilisateurs actifs » et à « une croissance de la base d’installation agrégée d’iOSS ».

Lors de la dernière conférence téléphonique trimestrielle, Tim Cook, le PDG d’Apple, a déclaré que la société vise à doubler la taille de ses activités de services de 48 à 50 milliards de dollars d’ici 2020. L’objectif est sur le point d’être atteint, puisque le segment génère actuellement plus de 30 milliards de dollars.

Le portefeuille des services Apple inclut l’App Store, iTunes, Apple Music, AppleCare, Apple Pay, iCloud et les licences. Au dernier trimestre, Apple a enregistré un chiffre d’affaires de 8,5 milliards de dollars dans la catégorie des services, en hausse de 13% sur un an.

La note de Daryanani arrive à un moment où divers analystes de l’industrie ont souligné la faible demande pour l’iPhone X, déclarant que l’appareil ne se vend pas comme prévu en raison de son prix élevé. L’augmentation des bénéfices des services pourraient amener Apple à compenser ces pertes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom