WhatsApp ne partage pas les données des utilisateurs avec Facebook, au moins au Royaume-Uni

 

Depuis que Facebook a acquis WhatsApp en 2014, il a toujours été question d’un éventuel partage de données entre les deux applications. Pour cette raison, plusieurs enquêtes ont été entamées, notamment en Europe, à tel point qu’aujourd’hui, le Bureau du Commissaire à l’information (ICO) du Royaume-Uni a publié ses conclusions.

Facebook condamné à une amende par l'Union européenne suite au rachat de WhatsApp

L’ICO a établi que les données des utilisateurs de WhatsApp ne peuvent pas être partagées sur Facebook pour plusieurs raisons énumérées par la commissaire Elizabeth Denham :

  • WhatsApp n’a aucune base légale pour traiter les données de ses utilisateurs de cette manière et les partager sur d’autres plateformes;
  • WhatsApp n’a jamais suffisamment informé les utilisateurs sur le traitement de leurs données;
  • Le partage des données des utilisateurs utilisant déjà WhatsApp impliquerait une utilisation différente de ces données, par rapport à celles initialement envisagées lors de l’inscription des utilisateurs au service;
  • Le partage de telles données sur Facebook violerait les règles de la loi sur la protection des données au Royaume-Uni

Cependant, à la suite de l’enquête, il est apparu qu’aucune donnée n’était encore partagée par WhatsApp à Facebook. Évidemment, cette enquête s’est limitée aux utilisateurs britanniques, et nous ne savons pas si ce partage n’a pas encore été mis en œuvre dans le reste du monde.

 
  • 21371 Posts
  • 8356 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.