L’Union européenne réfléchit à une règle visant à taxer toutes les entreprises technologiques opérant sur le continent, avec une taxe comprise entre 2% et 6%.

Cette proposition révélée par le ministre des Finances Bruno Le Maire pourrait obliger Apple à payer une nouvelle taxe dans toute l’Union européenne. La taxe sera calculée différemment, passant du système actuel basé sur les bénéfices à un système basé sur les revenus. La redevance devrait être comprise entre 2% et 6%, en fonction du lieu où se trouve le client effectuant l’achat, et non du lieu où se trouve le siège de la société.

La proposition est une tentative de réduire les mesures prises par les entreprises multinationales pour réduire les taxes à payer. Les stratégies types incluent l’acheminement des bénéfices générés dans les pays de l’UE, à travers des bureaux enregistrés dans des pays à faible taux d’imposition tels que le Luxembourg ou encore l’Irlande.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom