Cellebrite, une société israélienne spécialisée dans le déverrouillage des appareils mobiles, a récemment informé ses clients qu’elle était maintenant en mesure de contourner la sécurité des appareils sous iOS 11.

Ayant trouvé un moyen de déverrouiller les iPhone sous iOS 11, Cellebrite peut potentiellement accéder aux données sensibles de tous les appareils Apple sur le marché. En outre, selon Forbes, le département américain de la sécurité intérieure pourrait obtenir les données d’un iPhone X appartenant à un marchand d’armes, grâce aux conseils de Cellebrite. Les documents ne montrent pas comment l’entreprise a fait pour déverrouiller l’appareil, mais il est peu probable que l’identification du visage Face ID ait été contournée.

La compagnie israélienne fait donc la promotion de ses nouvelles techniques de hack pour iOS 11 auprès de tous les organismes d’application de la loi à l’échelle mondiale. Clairement, ces méthodes ne sont pas partagées pour empêcher Apple de se mettre à l’abri, puisque Celelbrite demande à ses clients, principalement des forces de l’ordre, d’envoyer des appareils à débloquer.

Selon les rumeurs, Cellebrite pourrait d’ailleurs être l’entreprise qui ce soit occupée de l’iPhone 5c du tireur de San Bernardino. Le FBI lui aurait demandé d’accéder aux données de l’appareil contre une somme avoisinant le million de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom