Bill Gates est pour que le gouvernement oblige les entreprises à déverrouiller leurs smartphones pendant les enquêtes

 

Bill Gates est intervenu sur la question épineuse qui fait rage aux États-Unis depuis quelques années, surtout après le cas de San Bernardino : doit-on préférer la sécurité nationale ou la vie privée des utilisateurs ?

Après l’attaque tragique à San Bernardino, le FBI a demandé à Apple de déverrouiller l’iPhone 5c du terroriste pour découvrir de nouvelles preuves. La société Cupertino, après avoir effectué les vérifications nécessaires, a fait savoir que le smartphone était sur une version d’iOS qui incluait plus de protections, et que, par conséquent, il n’était pas possible de déverrouiller l’appareil si une backdoor n’était pas installée. Cette porte dérobée, si elle avait été découverte, aurait mis en péril tous les iPhone en circulation. En fin de compte, le FBI a réussi à débloquer l’iPhone grâce aux conseils d’une troisième entreprise, mais depuis lors, la question se pose : doit-on protéger la vie privée des utilisateurs ou la sécurité nationale ?

Selon Bill Gates, il n’y a aucun doute : le gouvernement doit être en mesure de récupérer des données sur n’importe quel smartphone sur le marché, alors qu’il peut évidemment contenir des preuves essentielles pour résoudre certaines enquêtes. Pour cette raison, les fabricants devraient également être obligés à déverrouiller les smartphones cryptés.

Sans ce genre de « déverrouillage », le risque est de laisser plusieurs dossiers non résolus et de ne pas pouvoir punir les coupables. Gates n’a pas explicitement nommé Apple, mais il a fait référence à des cas récents qui impliquaient également le FBI. Une référence claire au cas de San Bernardino. Pour Bill Gates, ce n’est en effet pas une question de compétence, mais une simple volonté. Si les entreprises le veulent, une solution peut être trouvée. Pour cette raison, Gates conseille aux entreprises de prendre de l’avance, avant que le gouvernement ne les y oblige.

Alors que la pensée générale de Gates peut certainement être partagée, il faut se rappeler qu’il n’y a pas de moyen sûr de briser la cryptographie. Forcer les entreprises à fournir un moyen de surmonter le cryptage d’un smartphone particulier signifierait mettre en péril la sécurité de tous les utilisateurs utilisant ce modèle.

 
  • 20204 Posts
  • 8136 Comments
Fondateur & Rédacteur

Commentaire

    Renaud
    15 février 2018 - 9 h 17 min

    Facile à dire quand on a pas de clientèle dans le mobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *