Apple Watch : Apple collecte les premières données de l’étude sur les maladies cardiaques

 

Apple a commencé à recueillir des données sur la fréquence cardiaque auprès d’un grand nombre d’utilisateurs d’Apple Watch qui se sont inscrits pour participer à l’étude sur la maladie cardiaque menée en collaboration avec Stanford Health.

Ces jours-ci, Apple envoie des notifications push aux utilisateurs Apple Watch qui ont rejoint l’étude Heart en novembre, les informant que le projet est maintenant en cours. Le fait de toucher la notification ouvre l’application Étude du cœur, qui informe les utilisateurs des conditions requises pour participer à l’étude. Les personnes atteintes de certaines maladies cardiaques préexistantes telles que la fibrillation auriculaire, ainsi que celles qui prennent des médicaments anticoagulants, ne sont pas admissibles à participer à l’étude.

Lorsque l’utilisateur confirme les exigences requises, Apple envoie une série d’e-mails contenant les documents relatifs au consentement éclairé et à tous les droits et règlements HIPAA.

Pour calculer la fréquence et le rythme cardiaque, l’Apple Watch utilise des LED vertes et des photosensibles sensibles à la lumière pour détecter la quantité de sang circulant dans le poignet. Le capteur recueille les signaux de quatre points sur le poignet et utilise les données pour identifier un rythme cardiaque irrégulier.

Voici ce qu’a déclaré Jeff Williams, Chief Operating Officer d’Apple : « En travaillant de concert avec la communauté médicale, nous pouvons non seulement informer les gens de certains problèmes de santé, mais nous espérons faire avancer la recherche dans le domaine des maladies cardiaques. »

Si un rythme cardiaque irrégulier est identifié, les participants à l’étude seront informés sur Apple Watch et iPhone, avec des conseils gratuits de l’un des médecins participants. Le médecin utilisera une périphérie électrocardiographique pour une surveillance plus poussée.

Grâce à l’étude Apple Heart Study, les chercheurs de Stanford Health pourront utiliser les utilisateurs d’Apple Watch comme des outils de surveillance pour collecter des données à l’échelle nationale. C’est la première étude de ce type à aider la communauté scientifique grâce à la contribution d’un grand nombre de participants à distance.

L’application Apple Heart Study est disponible aux États-Unis et peut être téléchargée par les utilisateurs âgés de plus de 22 ans et disposant d’une Apple Watch.

Il s’agit là d’un projet très intéressant, qui permettra d’effectuer les plus grandes recherches sur les maladies cardiaques au niveau national.

 
  • 21371 Posts
  • 8356 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.