Une nouvelle étude montre que le rayonnement cellulaire n’est pas dangereux pour les humains

 

Une nouvelle étude gouvernementale menée aux États-Unis indique que le rayonnement cellulaire n’a aucun impact négatif sur la santé humaine.

L’étude a été menée sur un certain nombre de souris qui ont montré une petite augmentation dans une sorte de tumeur cardiaque après avoir été soumis à un rayonnement cellulaire. Cependant, les chercheurs disent que la quantité de radiations à laquelle les rats ont été soumis est si élevée qu’ils ne peuvent être comparés même à ceux qui utilisent massivement le téléphone mobile jour après jour.

À partir de cette étude, il ressort que le rayonnement cellulaire ne provoque pas de cancer. Les chercheurs expliquent que les téléphones cellulaires, émettent bien entendu des radiations, mais ce sont des radiations de radiofréquences qui n’ont aucun impact sur la santé humaine. Ces rayonnements sont très différents, par exemple, du rayonnement ionisant émis lors d’une radiographie. Les rayonnements ionisants peuvent causer des dommages à l’ADN et peuvent mener au cancer, alors que les rayonnements de radiofréquences ne fonctionnent pas de cette façon et ne posent aucun risque pour la santé.

Les mêmes souris de laboratoire, soumises à des radiations si élevées qu’elles ne peuvent être comparées aux vraies, n’ont pas présenté de problèmes de santé évidents sauf dans de rares cas, une légère augmentation d’une sorte de tumeur cardiaque, mais seulement sur quelques sujets. Une deuxième étude, avec une radiation plus faible, a ensuite montré qu’aucune souris n’avait de problèmes de santé évidents. Selon les chercheurs, ces cas d’augmentation du cancer sont cependant liés à des cas normaux et ne peuvent pas être directement liés au rayonnement cellulaire.

Le corps entier des rongeurs a été soumis à des fréquences 2G et 3G (pas 4G) pendant plus de neuf heures par jour et pendant deux années consécutives. Pour une souris, deux ans équivalent à environ 70 ans pour un être humain.

La FDA qui a commandé l’étude aux États-Unis déclare que « cette étude confirme que les radiations n’ont pas d’impact sur la santé des êtres humains. Entre autres choses, même l’utilisation fréquente du téléphone cellulaire chez un sujet adulte n’a jamais été liée à une augmentation des risques pour les tumeurs telles celles au cerveau. »

Commentant cette recherche, d’autres chercheurs confirment qu’à ce jour toutes les preuves d’une corrélation entre l’utilisation du téléphone cellulaire et les tumeurs sont « très faibles ».

 
  • 21400 Posts
  • 8371 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.