Avec les mises à jour futures, Apple permettra aux entreprises et aux grandes organisations de reporter les mises à jour d’une nouvelle version du logiciel système pendant une durée allant jusqu’à 90 jours.

Cette fonctionnalité a été découverte dans la première bêta d’iOS 11.3 et macOS 10.13.4, et permet de définir le délai de mise à jour, grâce à une nouvelle variable dans le profil de configuration appelé « EnforcedSoftwareUpdateDelay ».

Avec cette restriction active, les utilisateurs des périphériques gérés ne verront même pas la nouvelle mise à jour jusqu’à ce que le nombre de jours spécifiés dans la variable se termine. Par défaut, le paramètre dans iOS 11.3 et macOS High Sierra 10.13.4 est désactivé. Une fois activé, il peut être augmenté de 30 à un maximum de 90 jours, permettant une plus grande flexibilité et un contrôle sur la distribution par les entreprises.

Compte tenu de la forte position d’Apple sur les mises à jour du système d’exploitation, il est très improbable que cette fonction soit également proposée aux appareils non professionnels.

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom