En attendant la conférence financière d’Apple qui se tiendra ce soir, Bloomberg rapporte les données partagées par deux fournisseurs majeurs tels que Qualcomm et Broadcom, qui confirmeraient finalement un ralentissement de la production d’iPhone au premier trimestre de l’année.

Qualcomm a annoncé que « les commandes de modem d’un gros client ont diminué plus que d’habitude pendant cette période de l’année ». Qualcomm ne cite pas de nom, mais son plus gros client n’est autre qu’Apple.

Du côté de Broadcom, les déclarations sont similaires, la firme parle d’une « baisse saisonnière par rapport aux commandes attendues par un client important ». Cela signifie qu’une entreprise a commandé moins de composants sans fil que prévu. Rappelons que Broadcom produit des puces réseau et Bluetooth pour tous les iPhone en production. Il ne fait aucun doute que le gros client en question de Broadcom est également Apple.

Ces déclarations, si on les compare aux prévisions des analystes, donnent encore plus de crédit aux rumeurs sur une éventuelle réduction de la production de l’iPhone X au premier trimestre de l’année. En revanche, l’analyste Robert Cihra donne une interprétation différente à ce déclin possible : « l’iPhone X sera vendu pour une période beaucoup plus longue que d’autres modèles comme l’iPhone 6 ou l’iPhone 7 ». Dans la pratique, l’iPhone X se vendra bien plus que les anciens iPhone, mais les ventes seront réparties dans le temps.

Nous devrions en apprendre un peu plus ce soir à ce sujet lors des résultats financiers d’Apple…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom