Les données publiées par Counterpoint montrent que la part des marchés des iPhone aux États-Unis n’a jamais été aussi élevée qu’au dernier trimestre de 2017.

La part de marché a atteint 44%, établissant un nouveau record pour la société Cupertino. Au cours des trois derniers mois de l’année, Apple a vendu 22 millions d’iPhone, un chiffre jamais atteint par le passé. Et l’iPhone X a joué un rôle fondamental dans ce résultat.

Counterpoint souligne que l’activité d’Apple est encore plus impressionnante si l’on tient compte du fait que les dépenses de marketing au cours du trimestre n’étaient pas « très agressives ».

En clair, Apple a moins investi que d’habitude dans le marketing, réussissant toujours à atteindre des résultats records aux États-Unis. Les prévisions pour 2018 sont également très positives, Apple devrait conserver au moins les mêmes résultats que l’année précédente.

Les données de Counterpoint démontrent également l’excellente dynamique d’Apple en Chine, les iPhone se vendent bien mieux que les smartphones de Samsung.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom