La justice américaine ouvre une nouvelle enquête contre Apple au sujet du ralentissement de l’iPhone

 

Le Conseil de surveillance de la Réserve fédérale américaine (SEC) et le Département américain de la Justice (DOJ) ont lancé une enquête contre le géant de Cupertino sur la question du ralentissement de l’iPhone avec des batteries usagées.

Dans son rapport, Bloomberg explique que des enquêtes ont été lancées pour vérifier si Apple a violé la loi en limitant volontairement les performances des iPhone. Le rapport souligne que l’enquête est actuellement privée et est dans un état embryonnaire. L’objectif est de savoir si Apple a « violé les lois concernant la divulgation » des mises à jour logicielles qui ont introduit cette fonction de ralentissement sur les appareils avec des batteries usées.

En plus de l’enquête de la SEC et du ministère de la Justice, plus de deux douzaines de poursuites engagées contre Apple, à la fois aux États-Unis et dans le reste du monde, ont été identifiées.

La bulle a éclaté le mois dernier quand Apple a officiellement reconnue qu’elle avait commencé à ralentir les performances de l’iPhone, pour éviter les arrêts inattendues des appareils. Depuis, Apple s’est excusée auprès des utilisateurs auxquels elle a immédiatement proposé une baisse de prix pour le remplacement des batteries de 89 € à 29 € jusqu’à la fin de 2018.

Rappelons qu’Apple a également promis une future mise à jour iOS qui permettra de connaître la santé de la batterie, en plus d’une option pour activer ou désactiver la baisse des performances en cas de batterie défectueuse.

 
  • 21371 Posts
  • 8356 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.