Après qu’Apple ait confirmé la présence de vulnérabilités Specter et Meltdown sur tous les appareils Mac et iOS, l’Israël vient en première place contre la société Cupertino dédiée à ce problème.

Après qu’Intel et ARM aient publié leurs vulnérabilités CPU, Apple a immédiatement publié des correctifs correctifs pour iOS et MacOS. Tout cela n’a pas empêché un cabinet d’avocats israélien de lancer le premier recours collectif contre Apple consacré au problème des failles Spectre et Meltdown.

La plainte indique que « quelque chose de nouveau est apparu dans le paysage technologique. Nos pires cauchemars sont devenus réalité et une bulle technologique géante a explosé. Que ce soit un tremblement de terre est un euphémisme. Depuis l’annonce par les entreprises de la présence de la vulnérabilité dans leurs produits, nous réalisons que nous vivons dans un monde différent dans lequel nous n’avons même pas un minimum de confidentialité ».

Maintenant, il appartiendra aux juges israéliens de décider d’aller de l’avant avec ce recours collectif. Apple a aujourd’hui plus de trente plaintes auxquelles va devoir répondre, et ce dans plusieurs pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom