Hagens Berman, le cabinet d’avocats qui protège les droits des consommateurs et qui par le passé a déjà obtenu un accord de 450 millions de dollars avec Apple sur les prix des e-books, a déposé hier une nouvelle plainte contre la firme de Cupertino.

La plainte a été déposée auprès de la Cour de district des États-Unis en Californie et affirme qu’Apple a secrètement installé une fonctionnalité sur l’iPhone pour intentionnellement ralentir les performances du processeur.

Le cabinet demande une compensation pour l’abaissement des avantages suite à la sortie d’iOS 10.2.1 sur l’iPhone. En outre, une compensation est également requise pour les utilisateurs qui ont acheté un nouvel iPhone uniquement parce que leur iPhone précédent avait été secrètement ralenti par Apple.

En plus de ce procès, il y a plus de 30 autres plaintes déposées contre Apple aux États-Unis toujours par l’affaire de la batterie d’iPhone. Cupertino risque encore d’y laisser des plumes…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom