Une note de recherche publiée par GBH prédit qu’Apple rapatriera 200 milliards de dollars aux États-Unis pour bénéficier de la réduction d’impôt prévue par la réforme du gouvernement de Donald Trump.

Actuellement, Apple détient environ 252 milliards de dollars en liquidités à l’étranger. Grâce à la nouvelle réforme fiscale, Apple paiera moins d’impôts, ce qui lui permettrait d’investir plus facilement cet argent pour faire des acquisitions aux États-Unis.

Avec ce retour, Apple va également augmenter les dividendes et offrir d’autres avantages aux actionnaires. En termes d’acquisitions, GNH estime que le rapatriement de 200 milliards de dollars permettra à Apple de se concentrer sur des investissements importants, tels que l’acquisition de Netflix dont il a été question ces derniers jours.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom