Depuis qu’Apple a confirmé avoir volontairement réduit les performances de l’iPhone lorsque la batterie commence à se détériorer, huit recours collectifs ont été lancés. Parmi eux, il y en a un en Israël et un autre qui demande à Apple pas moins de 999 milliards de dollars.

Les plaignants de l’action collective de 999 milliards de dollars insistent sur le fait qu’ils ont été forcés d’acheter un iPhone plus récent en raison de la lenteur des performances de leur modèle précédent. La société aurait pu informer et demander aux utilisateurs en affichant un pop-up s’ils voulaient ou pas activer cette « fonctionnalité » qui a pour but de diminuer les performances de l’iPhone lorsque la batterie commence à se détériorer.

Apple a expliqué que l’objectif est de fournir la meilleure expérience client, ce qui inclut de hautes performances et le cycle de vie de leurs appareils. Etant donné que la batterie au lithium-ion devient avec le temps de moins en moins capable de fournir au dispositif les pics de courant nécessaires et que cela peut entraîner un arrêt anormal du dispositif. Pour éviter d’endommager les composants, iOS optimise les pics de courant. En termes pratiques, les performances sont gérées en fonction de l’état de la batterie.

Un autre recours collectif a également été lancé en Israël, le premier en dehors des frontières américaines. Les plaignants disent qu’Apple a violé ses devoirs fondamentaux envers les utilisateurs, en ne les informant pas que les mises à jour de logiciels avaient réduit les performances de l’iPhone lorsque la batterie est dégradée :

« Ces ralentissements empêchent l’utilisation normale de Safari, Mail, et bien d’autres applications présentes sur l’App Store. Il ne fait aucun doute que les informations sur le ralentissement de l’appareil sont importantes et cardinales et que les utilisateurs ont le droit de les connaître en temps utile. Même si Apple a expliqué les raisons techniques de ce choix, cette histoire montre que la société avait un intérêt à cacher ces informations aux utilisateurs pour les inciter à remplacer l’ancien iPhone avec un nouveau modèle. »

De toute cette histoire émerge aussi la grave erreur de communication. Apple a essayé de cacher cette pratique à tous les utilisateurs, en plus du fait de ne pas en dire un mot sur son site ou encore de les avertir avec un message d’avertissement sur iOS lorsque la batterie commence à se détériorer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom