Dans une interview accordée au magazine britannique T3, Phil Schiller, SVP d’Apple, est revenu sur le retrait du bouton Home de l’iPhone X, ce qui pour Apple a été un réel pari.

Comme l’explique Schiller, la firme de Cupertino a tout simplement abandonner le bouton Home avant même de savoir avec certitude si la reconnaissance faciale Face ID serait fiable.

« À l’époque, au début, cela semblait presque impossible. Pas seulement presque. Cela semblait impossible. Et tirer de ce qui semble impossible et le rendre possible – et ce n’est pas seulement ça, c’est juste quelque chose que nous aimons faire – c’est une grande réussite. »

« Clairement, il y avait un point dans le processus où nous devions nous engager sur le fait que ce serait un écran complet de haut en bas en façade sans bouton d’accueil, ce qui signifie que vous comptez sur Face ID pour fonctionner comme il faut. » Schiller explique ensuite que les utilisateurs s’adaptent très rapidement aux gestes, même si notre mémoire nous pousse parfois à vouloir utiliser le bouton d’accueil : « La plupart des gens sont à l’aise avec eux en quelques minutes – 30 minutes, peu importe. Ce n’est pas le genre de chose qui vous demande une temps d’adaptation d’une semaine ou deux pour s’y habituer. »

Il ajoute que les gens commencent à essayer d’utiliser les mêmes gestes sur d’autres appareils iOS. En revanche, il n’a pas souhaité s’exprimer sur la possible arrivée de Face ID et des gestuelles sur iPad, mais c’est quelque chose qui semble inévitable pour la prochain itération de la tablette pommée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom