Une faille de sécurité a été découverte par 9to5Mac dans l’application HomeKit sous iOS 11.2. Il s’agit d’une faille zero-day qui permet à une tierce personne de prendre le contrôle des objets connectés sans même que le propriétaire soit averti.

Apple a déjà procédé à une changement à distance afin de bloquer les accès non autorisés HomeKit. Cela permet notamment de protéger les accès aux verrous connectés ou aux autres objets connectés d’un domicile équipé.

Notez que plusieurs failles ont été détectées fin octobre dont certains ont déjà été corrigées avec iOS 11.2, mais il reste encore celle-ci pour le moins inquiétante. Heureusement, la firme de Cupertino a fait savoir qu’elle travaillait actuellement sur un correctif qui sera disponible dans la future mise à jour d’iOS 11.2. Cette nouvelle mouture devrait être l’iOS 11.2.1 laquelle pourrait être proposée aux utilisateurs dès la semaine prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom