Un sénateur américain : « Apple a le devoir moral de combattre la censure en Chine »

 

Le week-end dernier, Tim Cook était de nouveau en Chine pour participer à la World Internet Conference et parler de la façon dont Apple et le gouvernement chinois partagent une vision ouverte de l’économie numérique. Cependant, le sénateur américain Patrick Leahy a déclaré qu’Apple avait le devoir moral de combattre l’oppression et la censure en Chine.

La participation de Tim Cook à la conférence a surpris tout le monde, étant donné qu’Apple avait récemment affronté la Chine sur plusieurs points, tels que son obligation de retirer de l’App Store les applications VPN ou les apps de messagerie telles que Skype. Des obligations qu’Apple a toujours respectées, puisque ce sont les lois locales qui, si elles étaient violées, conduiraient Apple à sortir du marché chinois.

Lors de son discours, Tim Cook a noté que « Apple et la Chine partagent une vision de l’économie numérique visant à l’ouverture et un avenir commun dans le cyberespace. »

Le sénateur Leahy a déclaré qu’Apple devrait faire plus pour combattre la censure en Chine :

« Les sociétés technologiques américaines sont devenues les principaux partisans de la liberté d’expression aux États-Unis. Mais cet engagement ne doit pas se limiter à nos frontières… les leaders mondiaux de l’innovation comme Apple ont à la fois l’opportunité et l’obligation morale de promouvoir la liberté d’expression et d’autres droits humains fondamentaux dans les pays qui nient systématiquement ces droits. Apple est une force positive en Chine, mais je crois qu’elle a le devoir moral de réprimer toute tentative de restreindre la liberté d’expression dans ce pays. »

 
  • 19135 Posts
  • 7889 Comments

Fondateur & Rédacteur

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *