Après les rumeurs de ces derniers jours, le fournisseur Dialog Semi confirme qu’à l’avenir Apple pourrait concevoir en interne les puces de gestion d’énergie de l’iPhone.

Dialog Semi est le fournisseur actuel de ces puces, et aujourd’hui, dans un communiqué publié aux investisseurs, il a confirmé les intentions d’Apple :

« Apple a les ressources et les capacités pour concevoir en interne un PMIC et pourrait le faire dans les prochaines années. Cependant, nous pensons que les attentes actuelles pour 2018 ne seront pas influencées par Apple. »

Plus de la moitié du chiffre d’affaires de Dialog Semi provient d’Apple, grâce à la fourniture de puces de gestion de l’énergie de l’iPhone. Perdre un client comme Apple serait donc un préjudice important, même si les porte-parole de l’entreprise savent qu’ils ont déjà des plans alternatifs. La situation ne devrait pas changer en 2018, mais dès l’année suivante, Apple pourrait commencer à produire ses propres puces de puissance.

Selon Nikkei, la puce de gestion de l’énergie fabriquée par Apple sera « la plus avancée de l’industrie », de manière à améliorer significativement l’autonomie de l’iPhone pendant plusieurs heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom