Selon Bloomberg, Uber a subi l’année dernière une attaque de hacker qui a mis en danger les données personnelles de 57 millions de clients et de conducteurs.

L’attaque a eu lieu en octobre 2016 et comprenait des informations personnelles de 50 millions d’utilisateurs Uber et de 7 millions de ses conducteurs. Les deux pirates se sont connectés à l’aide un dépôt GitHub privé utilisé par les ingénieurs logiciels Uber. Les données comprenaient des adresses e-mail et des numéros de téléphone, ainsi que toutes les informations de permis de conduire. Uber déclare que les numéros de sécurité sociale et les données GPS n’ont pas été touchées par cette attaque.

Pour éviter tout problème, Uber a payé 100 000 $ aux deux hackers pour supprimer toutes les données de leurs serveurs et faire taire la violation. Malgré tout, les nouvelles sont sorties aujourd’hui et le nouveau PDG d’Uber Dara Khosrowshahi a déclaré que la société a également changé la façon dont ces problèmes sont traités. Ce n’est pas une coïncidence si le responsable de la sécurité qui a traité l’affaire de cette manière a depuis été remercié par la société.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom