Apple et Foxconn ont admis la présence de plusieurs stagiaires dans l’usine qui ont également fait des efforts extraordinaires pour assembler l’iPhone X.

Les deux entreprises confirment que des mesures seront bientôt prises. Suite à une enquête interne menée par Apple elle-même, la présence de jeunes stagiaires dans l’usine Foxconn – où l’iPhone X est assemblé – a été découverte. Ces étudiants aurait même travaillé bien plus longtemps qu’il ne l’aurait fallu.

Dans la note, Apple réitère que ces stagiaires ont travaillé volontairement. D’ajouter qu’ils ont été payés en conséquence, en plus d’avoir bénéficié de nombreux avantages…mais Foxconn n’auraient pas dû leur autoriser à faire autant d’heures supplémentaires.

Foxconn a également déclaré que « le travail était volontaire et correctement rémunéré ». tout en admettant que « Les stagiaires ont fait des heures supplémentaire en violation de nos politiques internes. » Les règles imposées par Apple et acceptées par Foxconn stipulent que les stagiaires ne peuvent pas travailler plus de 40 heures par semaine. Pendant les phases avancées d’assemblage de l’iPhone X, certains étudiants ont admis qu’ils travaillaient jusqu’à 11 heures par jour.

Un étudiant de 18 ans a déclaré que tous les stagiaires sont obligés d’aller à l’école pour travailler dans ces établissements, malgré que le travail n’ait rien à voir avec leurs études : « Personnellement, je rassemblé jusqu’à 1 200 caméras d’iPhone X par jour ».

Les étudiants stagiaires ont tous entre 17 et 19 ans. Beaucoup d’entre eux ont été informés par leurs écoles qu’ils doivent passer trois mois dans les usines Foxconn pour assembler l’iPhone X. Ces stages sont nécessaires pour compléter leurs études et recevoir leur diplôme.

Apple a promis que des mesures et d’autres actions seront prises pour empêcher que cette situation ne se reproduise à l’avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom