Très concernée par la situation, Apple a publié son rapport annuel sur la diversité dans le milieu du travail, le premier depuis que Denise Young Smith est devenue vice-présidente de l’inclusion et de la diversité.

Dans ce rapport, Apple souligne les points clés dans la gestion de la diversité en comparant les données avec celles des trois dernières années. Les données les plus récentes montrent une augmentation de 2% des femmes dans le monde par rapport à 2014, les hommes représentant toujours 68% de tous les employés d’Apple. Ce pourcentage est resté inchangé par rapport à l’année dernière. En ce qui concerne les employés « non blancs », le pourcentage est de 46% aux États-Unis, en hausse de 1% par rapport à 2014 et de 2% par rapport à l’année précédente.

Apple souligne ensuite que les femmes représentent 29% des positions de leadership dans l’entreprise, puis, qu’entre juillet 2016 et juillet 2017, la moitié des nouvelles recrues aux États-Unis étaient représentées par des groupes historiquement discrets dans l’industrie de la technologie : femmes, noirs, hispaniques, amérindiens et indigènes hawaïens et d’autres îles du Pacifique.

Dans sa déclaration, Apple se dit fière de ces résultats, mais elle admet qu’il y a encore beaucoup de travail à faire.

16 Commentaires

  1. Peut être mais au moins Apple y contribue et c’est déjà pas mal et rien à voir mais même au niveau des commandes car mon iPhone X est prévue entre le 21 et 28 novembre et il c’est mis en début d’après-midi en préparation pour expédition donc j’espère que ce sera avant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom