Apple continue d’explorer de nouvelles technologies de rétroaction tactile avancées, comme en témoigne le dernier brevet dédié au 3D Touch. Ce nouveau brevet décrit une méthode pour générer des vibrations sous le verre du bouton.

Dans le détail, ce système est basé sur des électro-aimants intégrés pour quantifier et répondre à une certaine pression du doigt de l’utilisateur. Les éléments magnétiques pourraient générer des forces attractives ou répulsives, permettant de créer un retour haptique plus ou moins important en fonction de la quantité de courant fournie, qui elle-même serait basée sur la pression du doigt.

Par ailleurs, Apple explique que cette technique avec des aimants intégrés pourrait également être utile pour prévenir les dommages lors d’une chute. Lorsque l’accéléromètre détecte un mouvement similaire à une chute, l’élément magnétique se déplace et crée une sorte de protection aux coins de l’appareil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom