Greenpeace donne un B- à Apple dans son guide des entreprises les plus vertes

 

Greenpeace a publié une mise à jour de son guide sur le fabricant d’appareils électroniques le plus respectueux de l’environnement. Apple a obtenu la note B-, devenant l’une des meilleures entreprises de l’industrie.

Dans son guide, Greenpeace récompense Apple avec un « A- » concernant ses efforts dans la mise en œuvre des systèmes alimentés par des sources renouvelables et donne un « B » pour la gestion des produits chimiques. En revanche, le géant californien repart avec un « C » pour la gestion des ressources primaires, un point sensible sur lequel Apple travaille déjà pour améliorer la situation dans les prochaines années :

« Moins de la moitié des entreprises technologiques ont adopté l’énergie renouvelable dans leurs opérations, et Apple est la seule entreprise qui a fixé un objectif de ce type tout au long de sa chaîne d’approvisionnement. Apple a réussi à engager 14 de ses fournisseurs afin d’atteindre la cible 100% d’énergie renouvelable dans un court laps de temps dans toutes leurs opérations.

Toutes les entreprises devraient se fixer cet objectif afin de réduire les émissions dans leurs chaînes d’approvisionnement et devraient travailler activement avec les fournisseurs, tout comme le fait Apple. »

« Très peu d’entreprises informatiques ont utilisé du plastique recyclé dans leurs produits et peu d’avancées ont été réalisées avec d’autres matériaux secondaires. Apple s’est récemment engagée à utiliser de plus en plus des matériaux recyclés et à limiter l’utilisation de l’étain et de l’aluminium. »

Cependant, Greenpeace tient à préciser qu’Apple ne fait pas beaucoup en termes de réparabilité et la possibilité de renouveler les produits utilisés, en notant que « l’obsolescence planifiée semble être une caractéristique de la conception de ses appareils. Apple, Microsoft et Samsung sont parmi les entreprises qui suivent la mauvaise direction en ce qui concerne la conception durable de leurs produits. »

De plus, Apple continue de « concevoir des produits avec des composants exclusifs pour restreindre l’accès aux travaux d’un tiers, ce qui va à l’encontre du droit à la réparation récemment légiféré dans les états de New York et du Nebraska. »

Greenpeace estime qu’Apple devrait aller encore plus loin au sujet de l’accès aux ressources primaires, en se concentrant davantage sur les matériaux recyclés.

 
  • 18920 Posts
  • 7854 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *