Dans une interview accordée à CNBC, Sherri Scribner, analyste de la Deutsche Bank, a déclaré que les investisseurs sont trop optimistes quant aux perspectives d’Apple et aux ventes d’iPhone X.

Selon Scribner, les prévisions de ventes d’iPhones X sont « plus optimistes que réalistes ». La Deutsche Bank s’attend à des ventes bien en deçà des prévisions dans les prochains mois. Elle ajoute même qu’Apple aura de grandes difficultés à répéter le succès des ventes d’iPhone 6 et iPhone 6 Plus. D’une part, la demande serait en baisse, et d’autre part, les difficultés de production vont ralentir inévitablement la disponibilité de l’iPhone X, ce qui impactera directement les ventes.

Pour l’exercice 2018, les analystes prédisent 30 milliards de dollars de revenus, ce qui signifie que l’entreprise devra vendre 290 millions d’iPhones dans le nouvel exercice qui a commencé en octobre. À noter que le meilleur exercice d’Apple a eu lieu en 2015 avec 231 millions d’appareils vendus. De nombreux analystes s’attendent à au moins 245 millions d’iPhones vendus au cours de l’exercice 2018, mais ce résultat sera très difficile à atteindre selon Scribner.

En désaccord avec ces prévisions, l’analyste se dit certain qu’Apple ne dépassera pas le record des 231 millions d’iPhones vendus en 2015.

4 Commentaires

  1. Je suis bien d’accord avec eux,pour ma part j’attendrais quelques mois de plus pour avoir un prix beaucoup plus intéressant. C’est extrêmement cher le téléphone

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom