Microsoft reconnait que Windows Phone est mort…dans la douleur !

 

Depuis la vente de sa division mobile à Nokia en 2015, Microsoft peinait à admettre que l’avenir de Windows Phone était plus qu’incertain.

Tout récemment, nous avions même relaté dans ce post que Bill Gates était passé sur un smartphone Android, ce qui montre à quel point le destin de Windows Phone était écrit… Mais les faits sont là, et Joe Belfiore, le vice-président de Microsoft et responsable des systèmes d’exploitation, n’a pas eu d’autre choix que de confirmer sur Twitter la fin de Windows Phone : « Bien sûr, nous continuerons à prendre en charge la plate-forme… les corrections de bugs, les mises à jour de sécurité, etc.. Mais de nouveaux dispositifs et matériels de construction ne sont pas prévus. »

Il faut dire que les développeurs ne s’intéressaient plus du tout à ce système, en raison d’un manque évident d’utilisateurs. Seulement, il ne voulait pas reconnaître la situation jusqu’à ce qu’il en soit obligé comme aujourd’hui. Lui-même avait d’ailleurs utilisé un iPhone durant ses vacances.

Fin août, la police de New York avait également annoncé son passage à l’iPhone, tout en précisant le renvoi des 36 000 mobiles Windows à Microsoft après seulement deux ans d’utilisation.

 
  • 18920 Posts
  • 7854 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *