Apple semble avoir tapé dans le mille lors de la présentation de l’iPhone X et de sa reconnaissance faciale Face ID, au point de susciter l’intérêt des autres fabricants de smartphones.

D’après l’analyste Ming-Chi Kuo, ils seraient plusieurs à laisser de côté le capteur d’empreintes digitales, qu’il soit au dos ou devant l’appareil, ou encore sous l’écran. La reconnaissance faciale aurait pris le dessus, d’autant qu’Apple confirme que Face ID est bien plus sécurisé que Touch ID : « La probabilité qu’une personne, prise au hasard dans la population, puisse regarder votre iPhone X et le débloquer en utilisant Face ID est d’environ 1 sur 1 000 000 ». Cette probabilité, pour les empreintes de Touch ID était de 1 contre 50 000. »

Si Apple a déjà pris au moins deux d’avance avec son processeur A11 bionic, sa technologie Face ID lui permettrait également d’être devant ses concurrents pour un petit moment. Ces derniers vont devoir redoubler d’efforts pour mettre au point leur propre solution de reconnaissance faciale, et au moins aussi sécurisée.

Ming-Chi Kuo croit même cet enthousiasme pour cette technologie pourrait permettre à Qualcomm, Himax, Orbbec et Mantis Vision de lancer des productions de masse de capteurs photos 3D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom