Si Apple paie aujourd’hui l’écran OLED de l’iPhone X plein pot chez Samsung, Japan Display aurait trouvé un procédé lui permettant de réduire le coût de 30% à 40%.

D’après le quotidien japonais Nikkei, Japan Display se serait rapproché, via sa filiale JOLED, de plusieurs investisseurs comme Sony et Canon, pour une levée de fonds de 900 millions de dollars (100 milliards de yens). Son objectif est de lancer la production de masse de ses dalles OLED en 2019.

Dans un premier temps, les écrans OLED de JD n’auraient droit qu’à une taille moyenne, et destinés aux équipements médicaux et aux tableaux de bord automobiles. C’est seulement après cette phase que l’entreprise saura s’ils sont suffisamment fiables pour atteindre le marché du mobile.

Pour Apple, la nouvelle est bonne dans la mesure où s’il y a un nouveau fabricant d’écrans OLED, la firme pourra alors faire marcher la concurrence et tirer les prix vers le bas. Rappelons que l’écran de l’iPhone X coûte entre 120 et 130 dollars, ce qui fait de lui l’iPhone le plus cher jamais produit.

Il n’est donc pas exclu que toute la gamme iPhone passe à l’OLED dans 2 à 3 ans…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom