Il aura fallu de nombreux mois de stress et de négociations pour que les mémoires de Toshiba trouvent enfin un acquéreur de choix.

Si l’on savait que Bain Capital était sur le coup, on apprend aujourd’hui que l’accord est désormais officiel et acté. Le montant de l’acquisition est de 18 milliards de dollars, soit environ 15 milliards d’euros.

Apple et Dell font également partie du fonds. Toshiba aura droit à des avantages financiers supplémentaires tels que les dividendes, en plus des bénéfices provenant de l’acquisition elle-même. Bain a dépensé 212 milliards de yens, SK Hynix 395 milliards, et du côté de Apple, Dell, Kingston et Seagate la somme s’élève 415,5 milliards.

De fait qu’Apple fasse partie du consortium, elle pourrait avoir un contrôle direct sur la production des mémoires NAND utilisées sur ses futures appareils.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom