La censure chinoise est de retour, et c’est maintenant le cas de WhatsApp, l’une des apps de messagerie instantanée les plus utilisées au monde.

Même WhatsApp se retrouve dans la tourmente du « Great Firewall » chinois, un blocage qui a été activé ces derniers jours, et dont le but est d’empêcher toute personne de Chine d’utiliser le service. C’est la troisième application de Facebook qui est bloquée par le gouvernement chinois après Instagram et l’application officielle du réseau social.

Facebook a été censurée en 2009, tandis que les premiers interdits de WhatsApp ont commencé en juillet de cette année, lorsque le partage de photos et de vidéos est devenu quasiment impossible dans toute la Chine.

Depuis hier, le blocage est total, il n’est plus permis d’envoyer de messages texte. Le gouvernement travaille également au blocage de l’accès via VPN, ce qui rend pratiquement impossible l’utilisation d’applications censurées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom